Agencement et Menuiseries intérieures du nouvel EHPAD Debrou à Joué lès Tours (37)

1459421862_maxresdefault.jpg



JOUÉ-LÈS-TOURS
SITÔT FABRIQUÉ, SITÔT INSTALLÉ
Depuis quelques jours, la résidence Debrou a quitté le centre-ville de Joué-lès-Tours pour un bâtiment flambant neuf de 244 chambres, rue de Chambray. Les deux entreprises Champigny Ségelles et Morillon ont activement collaboré à la réalisation de cet imposant chantier.
Preuve est de nouveau faite qu’une coordination de moyens optimale peut accoucher de grandes oeuvres. Sur ce chantier-là comme sur tant d’autres, la synergie d’action des équipes de Champigny Ségelles et Morillon ne souffre aucune contestation. « Pour nous adapter au planning de fabrication, nous sommes passés à des rotations en 2×8 », rappelle sobrement Damien Guichet, au nom de l’atelier de fabrication Morillon. « Nos équipes, sous la direction de notre chef de chantier, Julien Rottier, ont montré toute leur capacité à prendre en charge des modifications de dernière minute, souhaitées par le client et l’architecte, le cabinet Guervilly de Saint-Brieuc, juste avant la pose des mobiliers », complète Mathieu Garrat, responsable de site chez Champigny Ségelles.
Intervention tous azimuts
Les allers-retours entre Ligugé et Joué-lès-Tours, notamment en plein coeur de l’été, se sont ainsi multipliés, pour honorer les commandes d’un lot « menuiseries intérieures et agencement » aussi éclectique que dense, d’un volume financier global de 820 000 €. « Du mobilier de l’accueil aux armoires et écritoires des chambres individuelles, en passant par les meubles du salon de coiffure, du cabinet de kinésithérapie ou de l’espace usagers, la signalétique du bâtiment et les portes coulissantes sur mesure des salles de bains, nous avons adapté chaque espace aux spécificités de la structure et aux besoins des résidants », éclaire Mathieu Garrat.
Et en coulisses, les équipes de Morillon ont assuré. « De la prise de cotes à la livraison sur place, il était hors de question de perdre du temps. J’ai le sentiment que nous nous en sommes très bien sortis », insiste Damien Guichet, en ajoutant à la liste dressée par son collègue tourangeau la conception-fabrication de l’habillage mural et du mobilier encastré des salles à manger communes du rez-de-chaussée de la résidence.
En termes de réactivité et de qualité de service, les maîtres d’ouvrage de cet imposant projet n’ont eu qu’à se féliciter du travail des deux entités de
CSI Réseau. Mission parfaitement remplie !

source

March 31st, 2016 by