Conduite automatisée : démonstration du dispositif PSA

1451485250_maxresdefault.jpg



Céline Etcheverry, chef de projet systèmes d’aide à la conduite, explique comment fonctionne le dispositif de conduite automatisée de PSA Peugeot Citroën

« Nous sommes aujourd’hui au centre d’essai PSA Peugeot Citroën, pour vous présenter une nouvelle fonction d’aide à la conduite : la conduite automatisée. »

Démonstration de la fonction conduite automatisée

« Nous voilà à bord du véhicule équipé de la fonction conduite automatisée. Donc, nous rentrons sur une voie rapide, le système me propose de passer en mode conduite automatique : je valide avec le bouton dédié. C’est parti !

Le système pilote en automatique le moteur, la direction et le frein. Donc je peux lâcher le volant et ne plus toucher aux pédales, le système le fait pour moi. C’est un système assez simple, intuitif et à tout moment je peux reprendre le contrôle sur mon véhicule. »

Les données utilisées

« Nous sommes capable, à partir des informations du GPS et de la cartographie, de récupérer les informations de la route que nous allons parcourir. Des informations telles que :

• La courbure
• La pente
• Les limitations de vitesses

Ces informations sont exploitées pour mettre à jour en permanence la vitesse de consigne du régulateur et faire en sorte que le véhicule s’adapte automatiquement à l’environnement.

Par exemple, un virage serré est annoncé à 100 mètres donc le véhicule ralentit de manière confortable pour pouvoir passer le virage en toute tranquillité.
L’ensemble des capteurs du véhicule permettent de détecter les véhicules et les obstacles environnant. Si, un véhicule lent est détecté sur ma voie et m’empêche de suivre la vitesse réglementaire, le système me proposera alors de dépasser. Manœuvre que je validerai avec mon clignotant, le système lance tout seul la manœuvre de dépassement. De la même façon, il m’indique si la place est suffisante pour me rabattre et dès que je le souhaite, j’entame la manœuvre.

L’idée, c’est de proposer une fonction de conduite automatisée qui prendrait en charge les tâches rébarbatives de conduites comme des longs trajets sur autoroute ou la conduite en bouchon afin de limiter la fatigue du conducteur.

Dès que je sors de la voie rapide, soit le système me propose de sortir s’il connaît mon parcours, sinon je lui indique à tout moment que je veux couper le mode, et je reprends la main sur mes pédales. »

Les freins à l’évolution de la conduite automatisée aujourd’hui

« Ce système nécessite des évolutions réglementaires afin d’autoriser le conducteur à enlever les mains du volant. Une fois cette contrainte levée, ce sera pour PSA Peugeot Citroën une première étape vers la conduite autonome. »

source

December 30th, 2015 by