Marthe Richard : L’aventurière des maisons closes

51C0ZP1MJPL.jpg





EUR 18,50



Le 13 avril 1946, les députés français votent le texte de fermeture des maisons closes. C’est ” la loi dite Marthe Richard “. A l’époque, Marthe Richard bénéficie déjà d’une solide notoriété. Elle est élue au conseil municipal de Paris. Elle a été espionne au service de la France pendant la Première Guerre mondiale. Mais le public ignore qu’adolescente, elle était inscrite sur les registres de la prostitution. Marthe Richard n’est pas à un mensonge près. On la croit issue de la Résistance, elle étouffe ses accointances collabos. Héroïne nationale, elle est condamnée pour recel. Espoirs déçus, amours intéressées, rencontres opportunes, Marthe Richard s’est évertuée à créer sa propre légende. Natacha Henry retrace dans cette biographie un destin de femme, exceptionnel, amer mais flamboyant. Et s’interroge sur le dossier de la réouverture des maisons closes.

December 26th, 2015 by